Lucile CRÉMIER

Lucile Crémier est doctorant·e en sémiologie avec concentration en études féministes à l'Université du Québec à Montréal. Sa thèse propose une analyse sémiopragmatique et (trans)féministe des dynamiques contemporaines du genre en langue française au Québec (2013-2020). Intérêts de recherche : la place des théories sémiotiques en études queer et trans, la gouvernementalité algorithmique, l'utopie, le concept de métaphore en sémiotique.

Article·s publié·s dans le Cygne noir