Le Signe des trois. Dupin, Holmes, Peirce d'Umberto Eco & Thomas Sebeok, par Simon Levesque

Recension

Umberto ECO & Thomas SEBEOK (dir.), Le Signe des trois. Dupin, Holmes, Peirce, trad. de l’anglais (États-Unis), abréviations, notes et index sous la dir. de Viviane Huys & Denis Vernant, par Rémi Clot-Goudard, Estelle Diksa-Grand, Viviane Huys & Denis Vernant, préface de Jean-Marie Klinkenberg, Liège, Presses universitaires de Liège, 2015 [1984].

Que peut-on attendre d’une traduction que l’on n’attendait plus? Qu’est-ce qui fait la valeur d’une traduction d’un livre paru il y a trente ans? Le transport d’un texte dans une autre langue suffit-il pour en actualiser le contenu? L’ouvrage codirigé par Thomas A. Sebeok et Umberto Eco, The Signs of Three, a paru aux États-Unis en 1984, mais ce n’est qu’aujourd’hui qu’il nous est donné de le lire dans sa première traduction française. Si cet ouvrage suscite de l’intérêt dans l’Hexagone, on soupçonne que ce soit davantage en raison de l’un de ses deux coauteurs, Eco, que de l’autre, Sebeok. Le premier y est, en effet, beaucoup plus connu que le second.

LIRE LA SUITE